• Au départ de Santa Lucia en Afrique du Sud, une belle aventure en buggy m'a conduit vers le Mozambique et le Swaziland, une occasion unique qui m'a permis de découvrir la culture de cette région et le charme envoûtant de l’océan indien. Nous avons parcouru plusieurs centaines de kilomètres à travers une jungle dense et une nature vierge jusqu'à Maputo la capitale.

    ©aissa Smatti

    En piste de Santa Lucia en Afrique du Sud vers Maputo au Mozambique

    ©aissa Smatti
    ©aissa Smatti

    Les enfants de Ponta Do Ouro, des enfants qui vivent avec les éléphants, les crocodiles et les hippopotames...

    Les baies et la jungle à perte de vue. Quelques villages aussi

    ©aissa Smatti

    Le camp du soir avec un certain confort comme savent faire les africains du sud.

    Arrivé à Catembe, nous prenons un vieux ferry pour atteindre Maputo la capitale.

    Etale sur le marché de Maputo

    Des sensations fortes et le sentiment de liberté au volant du buggy. Traverser des rivières, des lac aux crocodiles et rencontrer les éléphants de l'Elephant Park du Mozambique.

    Le parcours commence au départ de Sodwana, ville côtière à 2h env. au nord de Richards Bay. Le soir, on a dansé avec les jeunes, profité d'un délicieux barbecue avant d'aller dormir dans une hutte traditionnelle zoulou. Le lendemain nous prenons la route vers Kosy Bay par le lac Sibaya et la région de Mbazwana. Pique nique au Lac Sibaya, le plus grand lac d’eau douce d’Afrique du Sud.

    En direction de Ponta do Ouro à la frontière mozambicaine où nous profitons d'une journée de liberté sur l'océan indien, une plage complètement sauvage où il y avait un seul habitant, un crocodile dans un étang juste derrière nous. Les gens raconte qu'il avait mangé une allemande qui s'est aventurée vers l'étang et qui ne connaissait pas son existence.

    A force de regarder par terre, on passe à côté des arcs-en-ciel

    ©aissa Smatti

    Baie de Maputo, une femme qui ramasse des coques qu'elle revend ensuite aux restaurants et dans le marché local.

    Ce parcours exceptionnel est inédit et il est vraiment destiné aux personnes friantes d’aventure et d’immersion dans les milieux très sauvages. Ce itinéraire en buggy n’est pas seulement une aventure dans un environnement sauvage mais c'est aussi une expérience de vie !

    Après Maputo, nous avons pris la route jusqu’à la frontière du Swaziland et nous nous sommes dirigés vers les basses terres du Swaziland et la réserve animalière de Hlane («étendue sauvage »). Cette réserve est la plus grande du pays et s’étend sur plus de 30 000 hectares, on y trouve lions, éléphants, rhinocéros blancs, ainsi qu’un grand nombre d’espèces d’oiseaux. Nuit dans la réserve dans un joli campement retiré, seulement accessible si l’on connaît le chemin. Les animaux sont autour de nous sans aucune protection ni grillage ni barrière. Toute la nuit, les lions et les hyènes tournaient autour de nos tentes, c'était effrayant. Je n'ai même pas pu sortir pisser, il a fallu que je pisse dans une bouteille en plastique.

    La vendeuse de poissons de Maputo, 6h00 du matin

    ©aissa Smatti

    Au marché local de Maputo

    ©aissa Smatti

    La baie de Maputo est une source de revenus pour les pêcheurs et les habitants et c'est aussi un poumons où les gens de la capitale viennent respirer un peu d'air frais, se baigner et pique niquer.

    La terre, c’est comme le caméléon, ça change de couleur tout le temps

    ©aissa Smatti